Sélectionner une page

Les personnes qui souhaitent investir dans l’immobilier en Israël se retrouvent très vite face à une question récurrente.

Faut-il acheter ou louer son logement principal ?

Si de nombreux investisseurs font le choix d’acheter leur appartement pour ne plus être astreints à un loyer chaque mois, le choix n’est pas si évident.

Dans un projet d’investissement à long terme, la location apparait également comme une solution avantageuse.

On vous explique pourquoi.

 

  • Achat d’une résidence principale en Israël

Posséder son propre toit en Israël est tout d’abord une garantie de sécurité, aussi bien pour soi que pour sa famille.

L’une des premières raisons qui pousse les propriétaires à acheter leur bien immobilier est sans aucun doute la question du loyer.

Personne ne souhaite enrichir son propriétaire et considère les dépenses liées au loyer comme une pure perte.

D’autres raisons peuvent également faire pencher la balance du côté de l’achat, pas besoin de déménager régulièrement, de subir la hausse des prix ou de devoir demander la permission au propriétaire pour chaque changement dans l’appartement.

Pourtant, ceux qui décident d’acheter leur logement principal en Israël en faisant appel à un crédit immobilier pour financer leur projet savent qu’ils s’engagent dans un crédit de plusieurs dizaines d’années.

Donc même si cet achat symbolise une certaine sécurité, il n’en reste pas moins comme une certaine forme de dette qui doit être remboursée chaque mois (comme une sorte de loyer à rembourser régulièrement).

Même si les sommes déboursées pour couvrir le prêt immobilier ne sont pas « perdues » comme peut l’être un loyer, il faut garder en tête que d’autres frais sont à prendre en compte, taxe d’habitation, assurances, charges, travaux…

On peut donc évaluer qu’une résidence principale entre dans la catégorie « achat passif » et ne peut donc pas être considéré comme un actif.

Sont considérées comme « actifs », toutes les sources de revenus, travail, épargne, actions, assurances vie, perception de loyers.

D’un autre côté, les passifs englobent toutes les charges et dépenses, loyers, impôts, nourriture, électricité, transports tout comme les remboursements de crédit.

Pour atteindre l’indépendance financière il faut donc posséder plus d’actifs que de passifs.

Si le fait d’acheter votre résidence principale en Israël vous évite de payer un loyer, cela ne vous rapporte pas d’argent et cela ne génère aucun cashflow.

L’option de location ne doit donc pas être mise de côté, bien au contraire.

 

  • Les avantages de louer sa résidence principale en Israël

Comme expliqué précédemment, l’achat d’une résidence principale en Israël ne pourra générer une plus-value éventuelle uniquement lors de sa revente (donc quelques années après l’achat).

Un investissement actif est capable de générer des bénéfices soit de façon régulière, soit à court terme.

Il est clair qu’une résidence principale ne peut pas générer de revenus immédiats, même si les propriétaires la rénovent pour augmenter sa valeur.

Ceux qui souhaitent acquérir l’autonomie financière plus rapidement ont donc tout intérêt à louer leur résidence principale.

L’immobilier israélien est un domaine en perpétuel essor avec de nombreuses opportunités.

Il serait dommage de passer à côté de certains avantages.

  1. En devenant propriétaire locatif, vous profitez des loyers de vos locataires pour rembourser les mensualités du prêt immobilier.
  2. Le cashflow obtenu permet de générer de l’épargne en vue d’un nouvel investissement.

Autre avantage non négligeable, investir dans l’immobilier locatif permet de se constituer un patrimoine tout en misant sur des revenus réguliers.

En ayant recours à un prêt immobilier, vous gardez une trésorerie pour gérer les imprévus et utilisez les loyers pour le rembourser.

A partir de là, vous pourrez envisager d’investir dans d’autres logements locatifs en Israël, les banques seront plus facilement de votre côté.  

Ajoutez à cela, le fait de rester locataire de votre logement principal vous procure une liberté de changement et de mouvement.

En cas d’évolution professionnelle ou de situation familiale, il vous sera plus simple de déménager dans une autre ville d’Israël comme Netanya, Tel Aviv, Jérusalem ou Ra’ananna où les produits locatifs sont nombreux.

Il est important de noter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un apport financier conséquent pour se lancer dans l’investissement immobilier.

Correctement réalisé, les remboursements d’un logement locatif peuvent être pris en charge par les loyers perçus.

Une forme de revenus mensuels supplémentaires qui transformera votre bien en actif.

Votre patrimoine va ainsi augmenter tous les mois sans pour autant avoir besoin d’effectuer d’efforts financiers !

Les personnes qui souhaitent s’enrichir grâce à l’immobilier en Israël ont donc tout intérêt à investir leur argent dans un achat locatif au lieu de monopoliser toutes leurs finances dans une résidence principale.