Sélectionner une page

Pour les Ole hadashim fraichement arrivés en Israël ou pour les résidents de longue date, le constat est le même.

La vie au quotidien est de plus en plus difficile, montée de l’inflation, augmentation des prix, baisse drastique de l’euro…

Autant de facteurs qui poussent de plus en plus d’israéliens à montrer leur mécontentement, notamment lors de manifestations.

Inutile d’imaginer que les conditions sont plus favorables dans les autres pays et que la meilleure solution consiste à faire ses valises !

Vous avez choisi de vous installer en Israël par conviction et par idéal, même si cela comporte certaines difficultés.

Au lieu de se décourager, l’important est de tout mettre en œuvre pour avancer, notamment sur le plan social.

On vous explique pourquoi et comment.

 

Cela remonte à quelques années, pour la première fois, des israéliens sont descendus dans la rue, pour demander plus de justice sociale.

Du jamais vu ! Après des années à subir l’augmentation galopante du coût de la vie sans protester, les habitants décident de dire non.

Un mouvement qui portera ses fruits puisque le gouvernement leur donnera en partie raison en baissant le prix sur certains aliments de base (comme le fameux cottage).

Une victoire de courte de durée qui n’a pas empêché une reprise de la hausse des prix.

Trop de personnes ont tendance à penser que le simple fait de vivre en Israël représente déjà un certain confort de vie.

Cela ne veut pas dire pour autant que l’aspect financier doit être mis de côté, les israéliens doivent aussi pouvoir avancer sur le plan économique.

Et pourtant, c’est un fait, rien n’arrête la flambée des prix.

Conclusion : même avec un salaire ou des revenus passifs (loyers, actions en bourse), il est de plus en plus difficile de joindre les 2 bouts et de finir le mois sans être dans le rouge.

Pour surmonter ces difficultés, la passivité et le découragement sont évidemment à bannir. L’idée…. Se motiver pour avancer socialement en Israël.

Voici quelques conseils utiles.

  • Ne vous reposez pas sur vos acquis

Vous êtes installé en Israël depuis quelques années, vous avez un travail, un salaire, une paye qui tombe tous les mois avec à la clé une augmentation de 3 à 4 % annuelle.

Vous pourriez vous dire, cela est bien assez suffisant, pas besoin d’en faire plus…

Attention ! Cette vision peut à long terme déboucher sur de nombreuses déconvenues.

Dans quelques années, le coût de la vie aura tellement augmenté que vos revenus ne suffiront plus.

Ajoutez à cela qu’avec l’âge, les opportunités d’avancement professionnel se font de plus en plus rares, inutile donc de miser sur une augmentation soudaine de votre salaire.

Idem pour une reconversion professionnelle, les places sont rares et la jeunesse passe généralement en premier…

Ce constat montre bien que l’avancée sociale en Israël est nécessaire, ne plus rester dans la passivité pour prendre son avenir financier en main.

Il ne s’agit pas de mettre en place une quantité de projets, sans réflexion ni préparation suffisante.

Pour s’en sortir, la prise de conscience est déjà un premier point essentiel.

Le carburant qui va vous donner envie d’aller plus loin, de donner le meilleur de vous-même pour assurer un avenir financier plus sûr à vos proches.

  • Automatisez rapidement vos revenus

Pour parvenir à avancer socialement en Israël, la seconde étape consiste donc à positionner ses revenus en « pilotage automatique ».

En d’autres termes, passer d’un revenu actif, celui obtenu en échange d’une activité quelconque, à un revenu passif.

Sont considérés comme revenus passifs, les loyers engendrés par la mise en location d’un bien immobilier, un dividende ou la valorisation d’une action en bourse.

Dans tous les cas, vous n’aurez (presque) pas besoin d’effectuer un travail pour obtenir vos gains.

Imaginez, au lieu de travailler 8h00 dans un bureau pour obtenir un salaire, il vous suffit de consacrer quelques heures par semaine à votre activité pour en récolter les bénéfices.

 

  • Anticipez vos besoins

Bénéficier de revenus passifs ne veut pas dire pour autant, qu’il n’est plus nécessaire de se remettre en question et de se performer au quotidien….bien au contraire.

Tout comme il est important de rester informé de toute l’actualité liée votre domaine, immobilier, bourse…

Il faut également anticiper ses besoins pour ne pas se retrouver dans des situations inconfortables.

Rien de pire que la précipitation pour prendre les mauvaises décisions.

En anticipant, vous êtes sur le bon chemin pour avancer socialement, n’attendez pas de vous retrouver le dos au mur pour agir.

Il peut s’agir du futur mariage de vos enfants à financer, d’un voyage que vous rêvez de faire depuis des années, des études supérieures à payer…

En prenant conscience de tous ces besoins à venir, vous allez vous démener pour trouver une solution pour les gérer au mieux.

Une envie de réussir qu’il est important de conserver le plus longtemps possible, jusqu’à ce que tous vous projets en Israël soient réalisés.

Si le lait et le miel coulent en Israël, il n’en va pas de même pour l’argent…

A vous donc de trouver le meilleur moyen pour avancer socialement.

Motivez-vous et misez sur les revenus passifs pour y parvenir et atteindre la fameuse liberté financière bh.